Transports et logistique : quelles formations ?

Le secteur du transport et de la logistique reste toujours en plein essor. En octobre 2022, on comptait 1 million de professionnels dans ce domaine. En effet, il touche à de nombreuses spécialités, et le marché de l’emploi de ce secteur offre un grand nombre d’opportunités diverses et variées. Quelles sont donc les formations disponibles pour y travailler ?

Vers qui s’orienter ?

Plusieurs organismes spécialisés proposent de se former aux métiers du transport et de la logistique. Par exemple, une formation avec Aftral vous permettra de choisir parmi plusieurs cursus diplômants et professionnalisants, quels que soient votre profil et vos attentes.
Les formations s’adressent en effet aussi bien aux personnes en activité professionnelle qu’à celles en recherche d’emploi ou aux jeunes futurs étudiants. Il est ainsi possible de suivre celles-ci tout en étant salarié, ou bien en alternance, afin d’apprendre aussi « sur le tas » et bénéficier d’une première expérience professionnelle.

Financement et organisation des formations

Vous travaillez déjà ou avez travaillé ? Sachez qu’un bon organisme vous proposera des formations éligibles CPF. Vous pourrez donc mobiliser le montant acquis via votre compte afin d’accéder bien plus facilement aux formations professionnelles. Un réel plus pour vous permettre de vous spécialiser, ou dans le cadre d’une reconversion. Ce droit existe depuis 2015 et se crédite à hauteur de 500€ par an et permet de cumuler jusqu’à 5000€ au total. De quoi accéder à des formations complètes et de qualité. Celles-ci peuvent être proposées en présentiel, à distance, ou les deux.

Si vous êtes jeune bachelier ou titulaire d’un premier diplôme d’enseignement supérieur, vous pourrez vous orienter vers plusieurs établissements et être éligible à une bourse étudiant afin de vous aider à financer vos études. De plus, l’alternance vous permet de bénéficier d’une rémunération et est accessible dès le niveau licence professionnelle (mais également au niveau master soit bac+5). Selon votre âge et votre année d’alternance, la rémunération ne sera pas la même et augmentera au fil des années.

Métiers de la logistique et du magasinage

Les formations de cette spécialité vous ouvrent des portes vers de nombreux métiers très différents. La logistique et le magasinage permettent par exemple de s’orienter vers des professions liées à la réception et au stockage de marchandises. Préparation de commandes, conduite d’engins sur des plateformes logistiques sont par exemple deux corps de métiers très recherchés. Des formations à ceux-ci vont considérablement augmenter votre employabilité en la matière. Celles-ci vous permettront par exemple d’obtenir la certification CACES nécessaire à la conduite de plusieurs engins (ex : transpalettes, chariots élévateurs, chariots tracteurs).

Il est également possible de s’orienter vers l’aspect gestion de la logistique. Devenir responsable logistique consiste à superviser l’ensemble des opérations d’un entrepôt tout en optimisant les coûts, les délais et réduire les stocks. Un métier multicasquette où la formation est là aussi cruciale. Ce métier est également parfois appelé supply chain manager. L’optimisation de la chaîne logistique est en effet le cœur de métier du responsable.

Ces professions s’exercent aussi bien sur des plateformes logistiques que directement en magasins (ex : grande distribution, magasins proposant un système de drive, etc). Il est également possible de travailler dans le secteur public ou encore dans l’armée grâce à des formations à ces métiers de la logistique.

Transport de marchandises

Comme son nom l’indique, le secteur du transport et de la logistique comporte aussi une partie inhérente au déplacement (hors entrepôt) des différentes marchandises. Ce secteur dynamique représente actuellement 23 000 postes à pourvoir, d’après Pôle Emploi.
Les formations en la matière permettent ainsi d’apprendre à conduire des véhicules poids lourds, la voie routière restant majoritaire pour le transport de marchandises. 89% des produits sont ainsi acheminés via des camions normés nécessitant donc des formations pointues. Une formation est obligatoire tous les 5 ans afin de permettre aux chauffeurs routiers de bénéficier de toutes les connaissances et être au fait des dernières réglementations en matière de sécurité. En effet, le secteur du transport évolue constamment ; il est donc essentiel de suivre les formations correspondantes. On parle alors de formation de recyclage, contrairement aux formations initiales. Il s’agit des FCO (pour formation continue obligatoire).

Il est également possible de s’orienter vers le transport de matières dangereuses. Celles-ci sont répertoriées en plusieurs classes (ex : gaz pour la classe numéro 2). Cette spécialité permet de s’orienter vers un métier à la rémunération plus intéressante du fait de la responsabilité qu’il implique. Il est, lui aussi, très plébiscité, et une formation de qualité pour celui-ci augmente considérablement vos chances d’employabilité dans le secteur du transport.

Transport de voyageurs

Autre métier porteur du transport : celui de voyageurs. Les transports en commun tendant à se développer aussi bien dans les villes qu’en campagne, le métier de transporteur de voyageurs est, lui aussi, pourvoyeur d’emplois. Les besoins en recrutement dans ce secteur s’élevaient ainsi à plus de 14 000 postes pour l’année 2021.
Quelles formations suivre pour devenir transporteur de voyageurs ? Plusieurs options s’offrent à vous. Il vous sera par exemple possible d’obtenir un titre professionnel de conducteur de transport en commun routier. Si vous disposez déjà d’un diplôme ou d’une expérience professionnelle dans ce domaine, vous pourrez vous tourner vers un perfectionnement de vos connaissances théoriques et pratiques. Une formation courte, certifiante et représentant une passerelle professionnelle intéressante.

Le métier de transporteur de voyageurs s’adresse ainsi à tous les niveaux, et attirera davantage les profils souhaitant être au contact direct du client. Il est possible de transporter des citoyens urbains ou interurbains, mais aussi permettre à des jeunes de se rendre à des évènements. Ce type de transport est également très plébiscité dans le monde du tourisme, notamment selon la région où vous déciderez d’exercer. Le transport à la demande se développe également de plus en plus (ex : pour les personnes en situation de handicap ou les personnes âgées).
Un métier valorisant et responsabilisant puisque c’est vous qui permettez à tous ces individus de se déplacer facilement et en sécurité !

Vous pourrez également choisir de vous orienter vers la profession de responsable production transports de personnes (niveau bac+3 ou bac+5) si vous êtes davantage intéressé par l’aspect pilotage et management de ce secteur.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Articles en lien